Blog 118-annuaires.com
Image default
Construction

Héritage et location : le début d’un nouveau projet

Je n’ai jamais eu d’attrait particulier pour l’investissement immobilier ou un quelconque type d’investissement. J’étais un jeune homme qui avait réussi à entrer avec succès dans le moule que la société nous confectionne. J’ai suivi des études d’ingénieur, réalisé des stages, des formations, fait des petits jobs étudiant pour me payer des vacances… le parcours on ne peut plus classique de l’étudiant français.

J’avais 26 ans quand ma grand-mère est décédée. À sa mort, cette dernière a légué à mon père et son frère une grande et vieille maison proche du centre-ville de Metz. Durant plus d’un an, ces derniers ont passé leurs week-ends à vider, ranger, nettoyer et jeter toutes les choses que mes grands-parents avaient pu accumuler tout au long de leur vie. Je me suis pas mal demandé ce qu’ils allaient faire de cette maison, car elle était vraiment bien placée et devait valoir une belle somme, donc je leur ai demandé.

Racheter la maison de mes grands-parents

Mon père et mon oncle ont d’abord pensé à mettre la maison en location et se partager la recette du loyer. Mais au final ceci représentait une trop petite somme individuellement et par-dessus tout, ils ne voulaient pas avoir à gérer des locataires, réparer s’il y avait de la casse, etc. Ils ont donc demandé à une agence de diagnostic immobilier le tarif d’un diagnostic à Metz afin de mettre la maison en vente.

Mais quand je les ai écoutés m’expliquer pourquoi ils souhaitaient vendre plutôt que louer, je me suis posé plusieurs questions. Parce qu’on sait tous que des milliers de personnes vivent de l’immobilier et possèdent des immeubles, donc je me doutais qu’il y avait des solutions pour lever ces freins dont ils me parlaient, je me suis donc renseigné. Et c’est là que j’ai compris que cette maison était une énorme opportunité pour moi !

J’ai donc proposé à mon père et mon oncle de leur racheter la maison afin de me lancer dans mon premier projet immobilier.

De nouvelles perspectives d’avenir

gray steel 3-door refrigerator near modular kitchen

Après avoir racheté la maison, je me suis lancé dans sa rénovation, car je ne comptais pas la mettre en location dans l’état. Dans un premier temps, j’ai dû faire changer le système électrique, l’isolation, les fenêtres, revoir la décoration, mais également l’aménagement de l’espace. Mon objectif était d’avoir 5 chambres pour faire de cette maison une colocation étudiante et percevoir un loyer mensuel plus élevé. 

Une fois les travaux terminés et l’ensemble des charges payées, j’avais atteint une enveloppe de 20 000€, autant dire qu’il y avait du travail. Mais malgré toutes les dépenses, le loyer que j’arrive à en tirer aujourd’hui me permet de gagner quelques centaines d’euros tous les mois. Certes, je ne peux pas déléguer la gestion de ce bien, mais il s’autofinance et m’a donné goût à l’investissement immobilier dans lequel je compte bien m’investir à temps plein dès que cela sera possible. 

A lire aussi

Acheter un appartement pour de la location étudiante à Metz

Franck

Quelles astuces pour réussir ses travaux immobiliers ?

Isabelle

Mon coup de foudre pour une maison de campagne

Franck

Ecrou hexagonal autofreiné : le saint graal du bricolage

Franck

Réhabilitation d’immeuble : faire le choix d’une entreprise tous corps de métiers

Claude

À la découverte de l’isolation du sous-sol par le plafond

sophie

L’architecture moderne et les conteneurs

Franck

Maison haut de gamme : bien choisir son constructeur

Nathalie

Devenir architecte, une vocation

Franck