Blog 118-annuaires.com
Image default
Non classé

Le Cameroun saisit l’opportunité de l’organisation de la CAN 2021

La décision prise par la Confédération Africaine du Football (CAF), sous la présidence du Malgache Ahmad Ahmad, lors de sa réunion du 30 novembre dernier à Accra au Ghana, visant à retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), a eu l’effet d’une bombe dans les rues des villes du Cameroun.

Si depuis des mois une rumeur circulait à ce sujet, elle avait toujours été démentie dans tous les milieux, et c’est donc avec stupéfaction que les Camerounais ont appri la nouvelle.

Des fusibles parmi les responsables politiques et gouvernementaux ont été cherché, et pas souvent là où on le pense. Ferdinand Ngoh Ngoh, qui a fait partie de la Task Force choisie par le président Biya afin d’accélérer les travaux qui prenaient du retard, n’a pas pu faire face aux blocages innombrables auxquels il a été conf, et il fait office de bouc-émissaire idéal pour ceux qui portent véritablement la responsabilité de cet échec, et lui mettent sur le dos les crimes dont ils sont en réalité eux-mêmes coupables.

Après le sentiment de colère, c’est celui de l’injustice, face pourtant à l’avancée des travaux des infrastructures, qui a suivi. La quatrième visite des délégués de la CAF à partir du 11 novembre dernier ne semble pas avoir permis de modifier l’avis des membres et spécialistes de la Confédération Africaine du Football.

On pourrait longtemps gloser sur les raisons réelles de cette annulation, entre corruption, volonté du président de la CAF de retirer dès le début la CAN 2019 au Cameroun, et les craintes face aux conditions sécuritaires dans le pays.

Néanmoins, si la CAN 2019 cherche encore un “repreneur”, alors que l’Égypte et le Congo Brazzaville ont indiqué ne pas être en mesure d’organiser l’événement dans un délai de six mois, il ne s’agit que d’une partie remise. M. Ahmad a en effet souhaité éviter que le Cameroun ne se retrouve le bec dans l’eau, et a annoncé que le pays des Lions Indomptables accueillerait la CAN 2021.

Le Cameroun avait par la suite renoncé à présenter une requête auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), compte tenu des raisons invoquées par la CAF: les autorités sont donc prêtes à se tourner vers la CAN 2021.

Le président de la CAF avait d’ailleurs envoyé un message au Président Biya quelques heures après la décision du 30 novembre: «Je voudrais, Monsieur le Président, vous rassurer que, compte tenu de tous les efforts que vous avez déjà accomplis et au vu de l’importance de votre implication personnelle, que la CAF et son Comité exécutif seraient honorés que le Cameroun puisse accepter d’abriter l’édition 2021 de la Coupe d’Afrique des Nations».

A lire aussi

Opter pour la crémation : quels intérêts ?

sophie

Tout savoir sur le médium sérieux par téléphone

Laurent

Avocat litige commercial Paris : quand faire appel à ses compétences ?

sophie

Bien différencier la mission et le don du voyant et du médium

sophie

Institut de Formation de Conseil en image

Laurent

Lavage voiture Lille : trouver son prestataire idéal

Franck

Les meilleurs conseils pour pimenter une vie de couple

Laurent

Des maisons solides

Franck

Chihuahua lof : prix, élevage

sophie