Blog 118-annuaires.com
Image default
Vie Pratique

Les points à observer dans le contrat du cabinet de conseil et recrutement

L’établissement d’un contrat est indispensable avant le début de la collaboration entre le cabinet de conseil et recrutement et son client. Dans ce contrat figure plusieurs points qui méritent d’être observés. Cela concerne, les services fournis, les garanties, le tarif et le mode de rémunération appliqués par les cabinets.

Les services à fournir

Un contrat du cabinet de conseil et recrutement doit avant tout avoir un objet. C’est d’ailleurs le cas pour toutes les prestations de services. Dans l’intérêt des deux contractants, l’objet du contrat doit être bien définit. Il convient même de décrire la prestation, mais aussi de la désigner. Ainsi, le client doit au préalable définir précisément ses besoins et ses attentes pour permettre au consultant du cabinet de les identifier.

Vous devez porter une attention particulière sur les services et activités proposés par votre cabinet. En général, le consultant en ressources humaines intervient dans toutes les étapes processus de recrutement. Toutefois, il se peut que cette intervention soit limitée à l’étape de « sourcing ». Par ailleurs, assurez-vous que le niveau de service proposé est adapté à vos besoins.

Le tarif et le mode de rémunération à appliquer

Les cabinets de conseil et de recrutement fonctionnent avec différents modes de rémunération et propose également différents tarifs. Tout dépend donc du cabinet que vous avez contacté. Pour évaluer le prix de ses prestations, le cabinet tient compte de la difficulté de la mission.

Avant la validation du contrat, veillez à ce que le coût total des prestations soit bien précisé dans le contrat. Cela vaut également pour le mode de paiement choisi (au forfaitaire, au pourcentage, facturation par étape, etc.). Aussi, assurez-vous que la date du paiement y est indiquée. Prenez le temps de bien vérifier tous ces éléments. Ils peuvent vous être utiles en cas de préjudices.

Les garanties qui devraient être inscrites dans le contrat

D’autres éléments doivent être inclus dans le contrat qui vous lie avec votre cabinet, ce sont « les garanties ». Il s’agit de :

  • la garantie de reprise: si le recrutement n’est pas une réussite, le cabinet s’engage à remplacer gratuitement le candidat.

 

  • de la garantie d’exclusivité: pour protéger ses intérêts, l’entreprise peut demander une clause qui indique que le cabinet ne doit en aucun cas présenter les candidats à une autre entreprise du même secteur d’activité qu’elle.

 

  • ainsi que de la garantie de non-sollicitation: elle permet à l’entreprise d’avoir l’assurance que son nouvel employé ne sera pas débauché par le cabinet durant une certaine période.

 

Ces différents types de clauses sont à vérifier avant la signature du contrat.

A lire aussi

Acheter un terrain à bâtir : 8 erreurs à ne pas commettre

Claude

A qui faire appel pour réussir l’agencement de sa boulangerie?

Claude

En quoi consiste la consultation initiale d’un avocat

Laurent

Tote bag avec logo: un support publicitaire pour votre entreprise

Laurent

Bien choisir son système de rayonnage

sophie

Conséquence des violences des milices séparatistes: les enfants venus à Dschang survivent de petits métiers

Laurent

Nouvelles de la finance et de la gestion de patrimoine

Laurent

Doseur d’alcool, l’équipement nécessaire à une gestion optimale des boissons

Laurent

Le CBD : comment le prendre ?

sophie