Blog 118-annuaires.com
Image default
Technologies et Hight Tech

Passer au Cloud pour optimiser l’EDI

Le Cloud Computing fait actuellement partie des options qui permettent aux entreprises de maîtriser les coûts relatifs à la mise en place et à l’exploitation de leur système d’information. Le principe consiste à déployer tout ou partie du SI, des serveurs, des data centers et d’héberger, ou d’accéder à, des logiciels et des applications métiers sur des infrastructures virtuelles proposées par des prestataires spécialisés sur Internet. L’échange de données informatisées (EDI) fait partie des opérations qui peuvent bénéficier des avantages du Cloud, notamment avec le système SaaS (Software as a Service).

Les préalables pour la migration de l’EDI vers le SaaS

Le SaaS est un domaine du Cloud Computing qui permet de disposer d’applications ou de logiciels sans avoir à les déployer sur le système d’information interne de l’entreprise. Procéder à la migration d’une solution EDI vers le SaaS implique de trouver l’option qui répondra exactement aux exigences des métiers de la société en termes de gestion de données.

Le passage à cette pratique devra ainsi tenir compte des besoins de chaque service dont les activités peuvent être touchées par cette opération (logistique, comptabilité, services achats, fournisseurs, etc.) ainsi que des mesures à mettre en place pour assurer l’engagement, la collaboration et l’interaction entre ces départements. A noter qu’il faudra former les utilisateurs à la prise en main de l’outil.

Mettre en place une stratégie de suivi et de contrôle

Il ne suffira pas de mettre le projet de migration en route. Il faudra ensuite s’assurer que tout fonctionne de manière optimale afin de ne pas porter atteinte au déroulement des activités de l’entreprise. Les dispositifs de connexion et les réseaux, mais également les systèmes de sécurisation des flux de données et de documents doivent être dûment vérifiés. Les indicateurs de performance et de retour sur investissement doivent être identifiés et relevés pour un suivi efficace de l’efficience de la solution déployée d’une part, et pour prendre les mesures qui s’imposent en cas de besoin (si des défaillances ou des dysfonctionnements ont été détectés) d’autre part. De plus, les responsables de l’aspect technique et fonctionnel doivent s’assurer de la stabilité des outils.

Faire un bilan une fois la migration effectuée

L’adoption d’un nouvel outil de travail implique souvent de mettre en place une phase de test afin  d’établir un premier bilan de son efficacité et de son efficience. Dans la mesure du possible, et surtout pour profiter des avantages de l’EDI en SaaS, il est préférable de faire appel à des éditeurs et des intégrateurs experts pour le choix, le déploiement, le suivi et le premier bilan.

A lire aussi

Le décodeur tnt pour plus de chaînes à visionner

Laurent

Conception web à Lausanne, prestations professionnelles

Seo Web Suisse

Comment lever le doute lors d’une intrusion

Christophe

Choisir la caisse enregistreuse idéale pour un bar

Laurent

Logiciel de gestion des interventions : un allié pour le travail itinérant

sophie

Faire face à l’afflux de clients grâce à un logiciel retail

Franck

Histoire de la manutention

Franck

Mon bilan : épilation laser

Franck

Digital : une borne extérieure pour une expérience client unique

Claude