Blog 118-annuaires.com
Image default
Santé

Se débarrasser du gras grâce à la cryolipolyse à Nice

Actuellement, une nouvelle méthode de se débarrasser du gras est arrivée sur le marché. Il s’agit de la cryolipolyse Nice qui diffère de la liposuccion. À la place d’une anesthésie et du bistouri, le froid est utilisé pour éliminer de manière non-invasive les bourrelets. Cette méthode pourrait bien bouleverser le monde de l’esthétique.

L’origine de la cryolipolyse

Dans les années 70, lorsque les enfants aux États-Unis souffraient de douleurs dentaires, les médecins leur préconisaient de manger des esquimaux. Les médecins ont également constaté que ces enfants développaient des fossettes. Le premier lien entre le froid et une élimination potentielle de graisse a ainsi été établi.

10 ans plus tard, des études ont été menées et ont démontré qu’en hiver, les cavalières qui montent à califourchon sur leur cheval développaient une panniculite au froid. Provoquant une fonte de l’amas de graisse sous-cutané, cette pathologie apparait en raison des frottements des jambes et du niveau très bas de la température. Les spécialistes du Wellman center for Photomedecine de l’Université d’Harvard, le chercheur Rox Anderson et le Docteur Dieter Manstein se sont donc attelés à effectuer des études scientifiques et de nombreuses observations sur le phénomène.

Éliminer la graisse par le froid : comment ça marche ?

Lors d’une séance de cryolipolyse Nice, l’effet du froid amorce une apoptose (mort naturelle) des cellules graisseuses (adipocytes) lorsqu’il est reproduit sur les rondeurs localisées. 25% des cellules adipeuses mortes sont éliminées par le système lymphatique et le reste se condense et réduit l’épaisseur de la couche adipeuse.

Cryolipolyse : quelles sont les parties concernées ?

• Le dos : « ailes d’anges ».
• Le ventre et les « poignées d’amour ».
• Les cuisses : face interne/externe.
• Le double menton.
• Les bras : face interne/externe.
• Les fesses : « culotte de cheval », plis sous-fessiers.
• Les genoux.

Séance de cryolipolyse : le déroulement

Lors du premier rendez-vous, le médecin esthétique ou le dermatologue examine et juge si l’amas graisseux sur la zone à traiter peut être aspiré avec l’applicateur. Le Coolsculpting® se déroule lors du second rendez-vous. Pendant 35 minutes, le spécialiste va aspirer la zone choisie avec l’applicateur qui la refroidit.

Le temps écoulé, l’applicateur est retiré, et la peau est entièrement congelée. Celle-ci sera massée afin de détendre les tissus et la réchauffer.

Quelle est la suite de la séance ?

Quelques jours après la séance, on peut ressentir une légère sensation d’inconfort et des courbatures. Il est également possible que des rougeurs et des œdèmes apparaissent temporairement.

Par contre, la reprise du travail ou la pratique d’une activité sportive est tout à fait faisable, et ce, dans les heures et les jours suivant l’intervention. Après la première séance, il est parfaitement possible d’en refaire une ou plusieurs si on n’est pas satisfait du résultat escompté sur la zone traitée.

A lire aussi

Les dangers des rayons X

Franck

L’huile aux mille usages

Franck

Découverte du yoga à Nyon

Seo Web Suisse

Des techniques pour perdre du poids considérablement

sophie

Retrouvez votre sourire grâce à un implant dentaire

Laurent

Douleurs dans le dos et blocage, consultez

Franck

Comblement infaillible des cernes creux grâce à l’acide hyaluronique

Seo Web Suisse

Quelques conseils pour choisir votre nettoyeur vapeur anti acarien

Laurent

Les 4 meilleures façons d’utiliser l’HE ylang ylang

Laurent